Gens d’affaires travaillant dans le bureau
Gens d’affaires travaillant dans le bureau
https://mcmillan.ca/fr/wp-content/uploads/sites/7/2020/04/womensinitiative_mobile.jpg

PARITÉ ENTRE LES GENRES ET INCLUSION CONSCIENTE

En 1929, l’honorable Newton Wesley Rowell, l’un des associés fondateurs du cabinet McMillan, était l’avocat principal dans l’affaire qui a déclaré que les femmes avaient le statut de « personne » en vertu de la loi, et depuis, nous ouvrons de nouvelles voies dans l’égalité des femmes.

Tout au long de son histoire, McMillan s’est efforcé de faire progresser l’égalité des droits des femmes et d’améliorer la parité entre les genres en milieu de travail. En 1929, Newton Rowell, l’un de nos associés fondateurs, a aidé à représenter les « Célèbres cinq » de l’Alberta : Emily Murphy, Nellie McClung, Irene Parlby, Louise McKinney et Henrietta Muir Edwards, dans « l’affaire personne », jusqu’au Comité judiciaire du Conseil privé en Grande-Bretagne. Initiative novatrice, cette victoire juridique historique a permis de déclarer les femmes des « personnes » au sens de l’Acte de l’Amérique du Nord britannique, afin qu’elles puissent être nommées au Sénat canadien.

LA PLACE DES FEMMES EN DROIT

Aujourd’hui, nous sommes tout aussi fiers de l’initiative de McMillan en faveur de la parité entre les genres, qui donne vie à des politiques et des ressources de pointe et progressistes visant à favoriser les possibilités de réseautage, de leadership et de développement des affaires des femmes en droit. L’objectif de l’initiative est de créer une culture d’inclusion consciente et comprend un mentorat interne et des occasions de perfectionnement professionnel interne et externe afin de fournir une plateforme permettant aux avocates et aux professionnelles d’exceller au sein du cabinet. McMillan propose également, à titre individuel, des modalités de travail flexibles pour répondre aux besoins personnels de ces dernières.

SOUTIEN À L’INITIATIVE COMMUNAUTAIRE DES FEMMES

McMillan fait également preuve de leadership relativement à la promotion des femmes dans le monde du travail et du droit en participant à de nombreuses initiatives communautaires. Nous sommes :

  • un membre du Club 30 % qui vise à accroître la représentation des femmes au sein des conseils d’administration et à atteindre un meilleur équilibre entre les genres dans la direction des entreprises;
  • un fier commanditaire du Osgoode Hall Law School’s Women’s Network (« OWN »), une organisation qui se consacre à la promotion des femmes dans le domaine du droit par le réseautage, le mentorat et le renforcement des compétences;
  • un participant actif au projet Justicia au sein des barreaux de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, de l’Ontario et du Québec, visant à concevoir des programmes et des initiatives de promotion du maintien et de la progression des femmes dans la pratique privée;
  • un soutien au Réseau des femmes exécutives, une organisation qui offre aux femmes des occasions novatrices de perfectionnement personnel et professionnel et qui les encourage à devenir des dirigeantes;
  • un fier partisan du Fonds d’action et d’éducation juridiques pour les femmes, qui défend les droits des femmes. Comme nous l’avons indiqué précédemment, l’un de nos associés fondateurs, Newton Rowell, a contribué à la victoire obtenue dans l’affaire « personne » qui a déclaré que les femmes étaient des « personnes » au sens de l’Acte de l’Amérique du Nord britannique, et pouvaient être nommées au Sénat canadien. La petite-fille de Rowell, Nancy Ruth, a été l’une des fondatrices du Fonds d’action et d’éducation juridiques pour les femmes et a été la première sénatrice du Canada ouvertement lesbienne de 2005 à 2017.

Chez McMillan, nous savons également que même si les hommes partagent de plus en plus la charge des enfants comparativement aux dernières générations, les recherches montrent que les femmes assument toujours la majeure partie des responsabilités familiales. McMillan s’est engagé à ouvrir la voie pour combler ce fossé pour les femmes dans les cabinets d’avocats. Nous fournissons du soutien parental pour aider les futurs et nouveaux parents à composer avec leur nouvelle dynamique familiale et leurs responsabilités professionnelles, y compris une trousse d’information et un mentor pour les aider à prendre facilement leur congé parental et à profiter de leur temps tout en planifiant une transition en douceur vers le retour au travail une fois le congé parental terminé. Nous offrons aussi à chaque nouvelle maman plusieurs séances payées avec un conseiller externe, afin de l’aider dans sa transition et son retour au travail. Tout au long des étapes de la vie, nos employées sont équipées pour réussir.

Vous souhaitez vous joindre à l’équipe de McMillan? Consultez ici nos postes d’avocat, d’aide juridique ou de professionnel des affaires.