Insights Header image
Insights Header image
Insights Header image

Mise au point : l’Ontario ordonne la reprise des délais de prescription et délais de procédures

25 août 2020 Bulletin de litige Lecture de < 1

Il s’agit d’une mise au point d’un bulletin[1] antérieur sur la suspension des délais de prescription et des délais de procédure de l’Ontario à compter du 16 mars 2020, en raison de la COVID-19. Le décret de suspension a été pris en vertu du Règl. de l’Ont. 73/20[2] (le « décret de suspension »).

À mesure que la province reprend ses activités de façon progressive, l’Ontario a décidé de lever le décret de suspension, avec prise d’effet le lundi 14 septembre 2020 (conformément au Règl. de l’Ont. 457/20[3] pris en vertu de la Loi de 2020 sur la réouverture de l’Ontario (mesures adaptables en réponse à la COVID-19)[4]). Les délais de prescription et autres délais de procédure qui ont été suspendus le 16 mars 2020 recommenceront par conséquent à courir le 14 septembre 2020. Par exemple, si un délai de prescription devait expirer le 20 mars 2020 (soit quatre jours après la suspension des délais de prescription de l’Ontario le 16 mars), il expirera désormais le 18 septembre 2020 (quatre jours après la reprise des délais de prescription).

par Guneev Bhinder et W. Brad Hanna

[1] McMillan S.E.N.C.R.L., s.r.l. McMillan S.E.N.C.R.L., s.r.l. COVID-19 : L’Ontario suspend les délais de prescription et les délais de procédure (22 mars 2020).
[2] Règlement de l’Ontario 73/20 : Délais de prescription.
[3] Règlement de l’Ontario 457/20 : Délais de prescription.
[4] L. O. 2020, chap. 17.

Mise en garde

Le contenu du présent document ne fournit qu’un aperçu du sujet et ne saurait en aucun cas être interprété comme des conseils juridiques. Le lecteur ne doit pas se fonder uniquement sur ce document pour prendre une décision, mais devrait plutôt consulter ses propres conseillers juridiques.

© McMillan S.E.N.C.R.L. s.r.l., 2020

Perspectives (5 Posts)Voir Plus

Featured Insight

Avertissement aux entreprises : les sociétés peuvent être tenues responsables d’un délit de corruption même si elles n’avaient pas l’intention de verser ou de recevoir un pot-de-vin

Les entreprises qui ont l’obligation de fournir des conseils impartiaux doivent prendre des mesures pour s’assurer que les paiements qu’elles font ou reçoivent ne seront pas interprétés ultérieurement comme des pots-de-vin.

Lire plus
18 Avr, 2024
Featured Insight

L’investissement étranger sur le marché des batteries de véhicules électriques : le cadre réglementaire en Amérique du Nord et l’avantage stratégique du Canada

Explorez la croissance du marché des batteries pour véhicules électriques au Canada et aux États-Unis ainsi que les incitatifs et la réglementation sur les investissements étrangers applicables. Perspectives stratégiques pour les entreprises indo-pacifiques.

Lire plus
16 Avr, 2024
Featured Insight

Bien faire les choses : les exigences juridiques nécessaires au lancement d’une entreprise technologique en démarrage

Aperçu des éléments juridiques nécessaires aux entreprises technologiques en démarrage.

Lire plus
15 Avr, 2024
Featured Insight

Premier projet d’expérimentation au Québec visant à accorder un avantage aux entreprises engageant des autochtones dans l’exécution d’un contrat public

Premier projet d’expérimentation au Québec visant à accorder un avantage aux entreprises qui « affecteraient » des autochtones à un contrat public

Lire plus
15 Avr, 2024
Featured Insight

Tempête à l’horizon : les répercussions des changements à la Loi sur la concurrence sur la location Veuillez prendre note que ce webinaire se déroulera en anglais.

La Loi sur le logement et l’épicerie à prix abordable (projet de loi C-56) a récemment apporté à la Loi sur la concurrence (Canada) des modifications qui régiront l’ensemble des baux et autres ententes entre propriétaires et locataires, pas seulement ceux des épiceries.

Détails
Le mardi 30 avril 2024