Digital Brain
digital brain
digital brain

Une « pause-vaccin » pour se faire vacciner contre la COVID-19

Le 12 mai 2021 Bulletin droit de l'emploi et relations de travail Lecture de 2 min

Le Québec suit le pas des provinces de common law[1] en prenant des mesures législatives pour encourager la vaccination.

S’inspirant d’une obligation déjà existante permettant aux employés de s’absenter pour aller voter aux élections, Québec Solidaire, un parti de l’opposition, réclame que tous les salariés puissent bénéficier d’une pause de quatre heures payées pour leur permettre de se faire vacciner contre la COVID-19.

En effet, le projet de loi 798 donne le droit à tout salarié de s’absenter du travail pendant au moins quatre heures consécutives, et ce, sans réduction de salaire, afin de recevoir chacune des deux doses du vaccin contre la COVID-19 jusqu’à la levée de l’état d’urgence sanitaire déclaré par le gouvernement québécois le 13 mars 2020.

En conséquence, si le projet de loi 798 est adopté, les employés n’auront pas à aller se faire vacciner pour la COVID-19 sur leurs heures personnelles ni à prendre un congé de maladie s’ils se font vacciner pendant les heures de travail.

Ce projet de loi prévoit entre autres que le salarié qui désire s’absenter du travail pour se faire vacciner devra aviser son employeur de son absence le plus tôt possible. Toutefois, le projet de loi ne précise pas de délai pour que l’employé le fasse.

À noter également qu’aucune date d’entrée en vigueur pour ce projet de loi n’est encore prévue.

Nous suivrons les développements à cet effet et vous tiendrons informés de tout avancement en lien avec ce projet de loi.

[1] Notamment : Colombie Britannique, Alberta, Saskatchewan, Manitoba et Ontario.

par Shari Munk-Manel, Mireille Germain et Nicholas Yanakis.

Mise en garde

Le contenu du présent document ne fournit qu’un aperçu du sujet et ne saurait en aucun cas être interprété comme des conseils juridiques. Le lecteur ne doit pas se fonder uniquement sur ce document pour prendre une décision, mais devrait plutôt consulter ses propres conseillers juridiques.

© McMillan S.E.N.C.R.L., s.r.l. 2021

Perspectives (5 Posts)

Featured Insight

Les risques de l’anonymisation et de l’agrégation de données

Article sur les risques de l’anonymisation et de l’agrégation de données et sur la conformité aux lois en matière de protection des renseignements personnels.

Lire plus
6 Déc, 2021
Featured Insight

Le Canada négocie un accord de libre-échange avec l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est

Le Canada a récemment annoncé qu’il négociait un accord de libre-échange avec l’ASEAN. De belles possibilités de commerce et d’investissement en perspective.

Lire plus
6 Déc, 2021
Featured Insight

Modernisation du cadre des débits préautorisés de paiements Canada : des changements bien venus

Résumé des changements que Paiements Canada propose d’apporter à la Règle H1 et au cadre des débits préautorisés.

Lire plus
3 Déc, 2021
Featured Insight

Injonction visant l’exigence relative à la vaccination des fournisseurs : échec à la Cour fédérale

La Cour fédérale porte un dur coup aux opposants à l’obligation vaccinale en milieu de travail en refusant de suspendre l’exigence du gouvernement fédéral.

Lire plus
3 Déc, 2021
Featured Insight

Vous ne passerez pas : vaccination obligatoire dans le secteur des transports

Le gouvernement fédéral dévoile les détails de la vaccination obligatoire pour les voyageurs des réseaux aériens, maritimes et ferroviaires.

Lire plus
3 Déc, 2021