Marbre, colonnes et escaliers
Avr 26, 2015

Le 1er avril 2015, le Groupe Adecco a fait l’acquisition de Knightsbridge Gestion du capital humain pour une valeur d’entreprise de 80 millions de dollars. Le Groupe Adecco, chef de file mondial de solutions en matière de ressources humaines, alliera Knightsbridge à sa filiale, Lee Hecht Harrison.

L’union de Knightsbridge avec Lee Hecht Harrison est le présage d’une importante optimisation de leur empreinte et leurs fonctions administratives. L’acquisition permet également d’élargir la gamme de services offerts à l’échelle mondiale aux clients de Knightsbridge et de Lee Hecht Harrison, puisque Lee Hecht Harrison est reconnue comme étant un chef de file mondial en réorientation professionnelle et en mobilité des talents.

McMillan représentait son client de longue date, Knightsbridge, dans le cadre de l’acquisition.

L’équipe de McMillan était dirigée par John Clifford et comptait Stephen Rigby, Chase Irwin, Tim Hughes et Adriana Rudensky (droit des affaires), Darcy Ammerman et Kathy Martin (services financiers), Michael Friedman et Ryan Walker (fiscalité), Margaret McNee (marché des capitaux) et Sharon Groom (droit de la propriété intellectuelle et des technologies).

Le Groupe Adecco était représenté à l’interne par son chef du contentieux, Patrick Kleffel, son avocate de société, Rannveig Sigurdardottir, et par la vice présidente directrice, Ressources humaines et Services juridiques de Lee Hecht Harrison, Pamela Jones. Ils avaient à leur côté une équipe de Stikeman Elliott S.E.N.C.R.L., s.r.l. qui comprenait Gayle Noble, Dana Borshy, Stéphanie Normandin, Hélia Taheri (droit des sociétés et fusions et acquisitions), Nancy Ramalho, Hélène Bussières, Charif El-Khouri (emploi et travail), Doug Harrison (litiges), Jonathan Auerbach (propriété intellectuelle), Jeff Brown et Paul Beaudry (réglementation).

Lee Hecht Harrison, filiale en propriété exclusive du Groupe Adecco, est le chef de file mondial en réorientation professionnelle, en développement du leadership, en engagement des employés et en gestion du changement. Elle détient plus de 350 bureaux dans 64 pays, et s’occupe de plus de 7 000 entreprises clientes et de 200 000 candidats annuellement. En 2014, Lee Hecht Harrison affichait des revenus de 334 millions d’euros à l’échelle mondiale.

Fondée en 2001, Knightsbridge est un chef de file au Canada en matière de solutions de capital humain, cette dernière a d’ailleurs produit des revenus de 56 millions de dollars l’année dernière.