https://mcmillan.ca/fr/wp-content/uploads/sites/7/2020/05/profile-default-mobile.jpg

Brett Harrison est reconnu à titre d’étoile du litige par Benchmark Canada et comme avocat fréquemment recommandé en insolvabilité et restructuration financière par Lexpert. Sa pratique en litige commercial est aussi axée sur les services financiers, les valeurs mobilières, la gouvernance d’entreprise et les questions transfrontalières.

Il représente fréquemment ses clients devant la Cour supérieure de justice de l’Ontario (rôle commercial) et la Cour d’appel de l’Ontario dans le cadre de litiges relatifs à la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies, à la Loi sur la faillite et l’insolvabilité et aux lois fédérale et provinciale sur les sociétés par actions. Sa clientèle est composée de sociétés, de conseils d’administration, de créanciers, de séquestres, de fiduciaires et d’acquéreurs.

Brett possède une expérience approfondie de la représentation d’institutions financières, tant en demande qu’en défense, notamment dans des dossiers complexes de recouvrement, d’exécution et de responsabilité du prêteur. Pour ce qui est des litiges transfrontaliers, il représente des entreprises et des institutions financières.

Il est un membre influent du groupe de restructuration et d’insolvabilité du cabinet. De plus, il participe activement à la prestation des services pro bono du cabinet à Toronto et en assure la supervision.



Mandats représentatifs

  • A agi à titre de conseiller juridique d’ESL, le plus important actionnaire de Sears Canada Inc., dans le cadre de la procédure de Sears sous le régime de la LACC.
  • A représenté avec succès W.P. Carey pour sa réclamation de 60 M$ présentée dans le cadre de la procédure de Nortel sous le régime de la LACC. La réclamation portait sur le cautionnement par Nortel d’un bail accordé à sa filiale américaine.
  • A défendu avec succès RBC dans une action de 10 M$ en responsabilité du prêteur (XPG, a Partnership v. Royal Bank of Canada, 2017 ONSC 2598).
  • A réussi à faire rejeter une action de 50 M$ intentée contre PwC pour négligence (NMF-TV Inc. v. PriceWaterhouseCoopers LLP, 2016 ONSC 7739).
  • S’est opposé avec succès à une demande d’injonction présentée par un actionnaire, administrateur et ancien chef de la direction pour, entre autres, abus (Boni v. Leonardo Worldwide Corporation, 291 A.C.W.S. (3d) 90).
  • A représenté HB Construction Company Ltd., une filiale en propriété exclusive indirecte de The Williams Companies, Inc., pour l’acquisition de certains actifs de Comstock Canada Ltd. et d’un membre de son groupe réalisée dans le cadre de la restructuration de Comstock sous le régime de la LAAC (Comstock Canada Ltd. (Re), 2014 ONSC 493).
  • A établi avec succès à la Cour d’appel que la Couronne n’a pas d’immunité à l’égard des lettres rogatoires et a précisé le critère applicable à leur exécution (Lantheus Medical Imaging Inc. v. Atomic Energy of Canada Ltd., 2013 ONCA 264).
  • A représenté un syndicat de banques canadiennes à qui l’on devait plus de 350 M$ dans le cadre de la contestation du plan d’arrangement proposé par Yellow Média Inc. (2012).
  • A établi avec succès à la Cour d’appel que le créancier aux termes de la LSM qui n’est pas au courant de la cession des biens grevés ne perd pas son rang prioritaire (Lisec America, Inc. v. Barber Suffolk Ltd., 2012 ONCA 37).
  • A établi avec succès à la Cour d’appel de l’Ontario l’absence de recours contre un employeur pour une enquête négligente (Correia v. Canac Kitchens, 2008 ONCA 506).
  • A défendu avec succès une banque canadienne dans le cadre d’une réclamation de plusieurs millions de dollars visant la responsabilité civile du prêteur, en première instance et en appel (Cameron v. National Bank of Canada, 2009 ONCA 707).
  • A représenté les détenteurs de plus d’un milliard de dollars d’obligations qui contestaient l’acquisition par emprunt de BCE inc. (BCE inc. (Arrangement relatif à), 2008 QCCS 905, chambre commerciale).
  • A défendu avec succès une banque canadienne dans le cadre d’une réclamation de 180 M$ visant la responsabilité civile du prêteur présentée par un fabricant de pièces automobiles (G.R.W. Industries (1985) Limited, G.R.W. Industries Inc. and Grant Wilson v. The Royal Bank of Canada and Captain Central Holdings (1974) Limited, le 18 juillet 2007).
  • A agi pour l’acquéreur des magasins Disney dans le cadre de la procédure de restructuration.
    A réalisé avec succès une sûreté d’environ un million de dollars pour un prêteur américain contre le directeur de l’emprunteur, et le jugement a été confirmé par la Cour d’appel de l’Ontario (FL Receivables Trust 2002-A v. Cobrand Foods Ltd., (2007) 85 O.R. (3d) 561 (C.A.)).
  • A apporté un élément de droit nouveau en défendant un employeur dans le cadre d’une action portant sur une enquête négligente (Correia v. Canac Kitchens, 2008 ONCA 506).

Conférences

A conversation with tomorrow's legal leaders: What does it mean to be an effective lawyer in 2021?, Young Lawyers Summit. Modérateur : Brett Harrison, conférencier : Jeffrey Levine

24 novembre 2020

Demonstration and Debriefing: Handling the Hostile Witness, 10th Annual Conference: Evidence Law for the Civil Litigator, Osgoode Professional Development

29 octobre 2013

Actualités


Mentions dans les médias


Prix et reconnaissances

  • Reconnu par Best Lawyers in Canada (2022) comme un avocat chef de file en droit de l’insolvabilité et de la restructuration financière
  • Benchmark Litigation: Canada Guide (2021), étoile du litige
  • Best Lawyers in Canada (2021), avocat de premier plan, Insolvabilité et restructuration financière
  • Canadian Legal Lexpert Directory (2020), avocat fréquemment recommandé, Insolvabilité et restructuration financière (insolvabilité)
  • Benchmark Litigation: Canada Guide (2020), étoile du litige
  • Canadian Legal Lexpert Directory (2019), avocat fréquemment recommandé, Insolvabilité et restructuration financière (insolvabilité)
  • Benchmark Litigation: Canada Guide (2019), étoile du litige
  • Lexpert Guide to the US/Canada Cross-Border Lawyers in Canada (2018), avocat de premier plan au Canada, Pratiques transfrontalières (États-Unis/Canada)
  • International Law Office (2013), « Client Choice » dans la catégorie litige au Canada (Ontario)
  • Palmarès du doyen
  • Meilleur orateur lors de la Wilson National Moot Competition
  • Dean Ivan C. Rand Honour Society Award pour une réussite scolaire exemplaire et une contribution exceptionnelle à la faculté de droit
  • Genest Murray Advocacy Award

Engagement communautaire

  • À titre d’associé pro bono du bureau de Toronto, Brett supervise les services bénévoles du cabinet au sein de la communauté torontoise et participe activement à leur réalisation.

Mandats d’administrateur et associations professionnelles

  • Toronto Lawyers Association, Ancien président
  • Association du Barreau américain, Coprésident du comité de gestion de contenu
  • American Counsel Association, Président élu
  • Volunteer Lawyers Service, Pro Bono Law Ontario

Formation et admission au Barreau

2001
Barreau de l'Ontario
1999
LL.B.Université Western Ontario
1995
B.A. avec spécialisationCollège Huron, Université Western Ontario

Publications

Perspectives (2 Posts)

Featured Insight

Quand la médiation est-elle obligatoire? – analyse comparative de la médiation obligatoire au Canada

Solutions de rechange aux procès lorsque les parties sont raisonnables et réalistes.

Lire plus
29 Oct, 2019
Featured Insight

La gestion des différends à l’ère de la COVID‑19

Joignez-vous aux membres du groupe Litige et règlement des différends de McMillan pour un webinaire le mardi 21 avril, où ils aborderont les pratiques exemplaires de la gestion des poursuites en justice en pleine crise de la COVID-19.

21 Avr, 2020