Insights Header image
Insights Header image
Insights Header image

Le Canada publie un énoncé de politique sur les investissements russes et la Loi sur investissement Canada

Le 9 mars 2022 Bulletin sur les Investissements étrangers et le Commerce international Lecture de 2 min

Le 8 mars dernier, en réaction au conflit qui persiste en Ukraine, le ministre de l’Innovation a publié un Énoncé de politique sur la Loi sur Investissement Canada (« LIC ») indiquant que les investissements provenant d’investisseurs russes feront l’objet d’examens plus longs et plus poussés.

Ce que les entreprises doivent retenir

  • Aux termes de la LIC, les investisseurs non canadiens qui proposent d’acquérir le contrôle d’entreprises canadiennes doivent soumettre certains renseignements. Ils doivent notamment indiquer leur pays d’origine et déclarer tout lien important entre eux et un État ou un gouvernement non canadien.
  • L’énoncé confirme que le gouvernement du Canada bloquera pendant un bon moment les investissements de Russes qui sont directement ou indirectement sous l’influence de la Fédération de Russie. Dans la dernière décennie, seuls trois investissements russes ont fait l’objet d’un examen relatif à la sécurité nationale. Un a été bloqué, un a été retiré et un a été accepté[1].
  • La politique vise les acquisitions de contrôle, les acquisitions d’intérêts minoritaires avec droit de vote et l’établissement de nouvelles entreprises au Canada, mais pas les investissements existants. Elle vise tout investisseur considéré comme étant influencé par l’État, et pourrait donc imposer des restrictions à bien plus de personnes et d’entités que celles qui tombent sous le coup des sanctions économiques.
  • Bien que la politique soit silencieuse à cet égard, les ventes d’entreprises canadiennes par des investisseurs russes feront fort probablement aussi l’objet d’examens approfondis pour vérifier qu’elles ne font pas échec aux sanctions ou autres mesures financières actuellement imposées par le Canada ou ses alliés. (Voir nos récents bulletins sur les sanctions économiques, les incidences sur les contrats entre entreprises russes et canadiennes, l’appui par le Canada du retrait de la Russie du système bancaire SWIFT, le retrait de la Russie du traitement de la nation la plus favorisée et l’interdiction d’importer le pétrole russe.)

N’hésitez pas à communiquer avec nous ou avec votre personne-ressource chez McMillan pour en savoir plus au sujet de cet article ou d’un nouvel investissement au Canada.

[1] Innovation, Sciences et Développement économique Canada, « Loi sur Investissement Canada, Rapport annuel 2020-2021 »; Innovation, Sciences et Développement économique Canada, « Loi sur Investissement Canada, Rapport annuel 2018-2019 ».

par Joshua Krane, Neil Campbell et Sarah Stirling-Moffett

Mise en garde

Le contenu du présent document ne fournit qu’un aperçu du sujet et ne saurait en aucun cas être interprété comme des conseils juridiques. Le lecteur ne doit pas se fonder uniquement sur ce document pour prendre une décision, mais devrait plutôt obtenir des conseils juridiques précis.

© McMillan S.E.N.C.R.L., s.r.l. 2022

Perspectives (5 Posts)Voir Plus

Featured Insight

Comprendre le cadre des services bancaires pour les gens : perspectives clés de la loi no 1 d’exécution du budget de 2024

Le 30 avril, le gouvernement fédéral a présenté la Loi no 1 d’exécution du budget 2024, qui fournit le cadre législatif du système bancaire ouvert au Canada.

Lire plus
16 Mai, 2024
Featured Insight

Expiration des restrictions imposées aux étudiants étrangers pour le travail hors campus : lignes directrices pour les employeurs

La dérogation temporaire accordée par le gouvernement du Canada dans le but de permettre aux étudiants étrangers de travailler plus de 20 heures par semaine a pris fin le 30 avril 2024.

Lire plus
16 Mai, 2024
Featured Insight

L’évaluation des risques juridiques : un outil essentiel de gestion des risques

Nous pouvons affirmer que la meilleure façon de régler les questions juridiques qui se posent dans toute entreprise est de concentrer les efforts sur leur détermination et leur résolution avant qu’elles ne deviennent des problèmes juridiques.

Lire plus
17 Mai, 2024
Featured Insight

Comprendre les limites du privilège juridique à la suite d’une cyberattaque : enseignements tirés de la violation des données de Lifelabs

Dans l’affaire LifeLabs LP v. Information and Privacy Commr (Ontario), la Cour a clarifié la portée limitée du privilège juridique dans le contexte des atteintes à la protection des données.

Lire plus
10 Mai, 2024
Featured Insight

Éclaircir les zones d’ombres du terme « exploitation » dans les revendications de contrefaçon de brevet

Dans l’affaire Steelhead LNG (ASLNG) Ltd. v. Arc Resources Ltd., la Cour a examiné ce qui constitue l’« exploitation » d’une invention brevetée dans le contexte d’une contrefaçon de brevet.

Lire plus
9 Mai, 2024